resolve étalonnage

DaVinci Resolve – Formation Étalonnage

Introduction.

Bonjour à tous, bonjour à toutes.

Voici donc la deuxième partie de notre formation à BlackMagic DaVinci Resolve, je vous propose ici d’apprendre les bases de l’étalonnage dans le logiciel, si vous n’avez aucune connaissance en étalonnage, débutez dans le domaine, je vous invite d’abord à aller jeter un coup d’œil à mon initiation complète à l’étalonnage, il vous sera impossible de suivre cette formation si vous n’avez pas les bases expliquées dans cette initiation.

Si vous n’avez pas suivi la première partie consacrée au montage dans Resolve, vous pouvez toujours suivre celle ci si vous montez dans d’autres logiciels connus, je vais aborder l’import de séquences, pensez tout de même à suivre les premiers tutoriels de cette partie expliquant l’import et le paramétrage de vos rushs dans Resolve, afin de savoir correctement importer vos rushs avant votre séquence, ainsi que la création de Timeline dans le logiciel.
Allez également sur cette page pour savoir comment télécharger et installer Resolve convenablement.

Cet article se mettra à jour au fur et à mesure que viendront s’ajouter de nouveaux tutoriels, pensez à vous abonner à la chaîne YouTube pour suivre le tout.

Prérequis.

Pour introduire cette formation à l’étalonnage dans le fer de lance de BlackMagic, un prérequis afin de disposer de rushs fluides pour votre étalonnage ainsi qu’un moyen d’importer votre film à étalonner.

On commence donc par l’optimisation de votre logiciel, le rendre fluide, rapide, et pour ceux qui ne montent pas sur Resolve, comme je sais que la plupart de mes suiveurs sont monteurs Premiere, autant que vous sachiez importer vos montage de Premiere Pro.
Si vous venez de Final Cut Pro, je vous invite à aller suivre ce tutoriel d’Erwan Le Cloirec, sur Yakyakyak.fr

Optimiser DaVinci Resolve

Importation de votre séquence montée dans Adobe Premiere Pro.

Color – découverte de l’interface.

 

Maintenant que vous savez importer vos plans et vos séquences montées dans Resolve, on commence à étalonner avec la découverte de l’interface Color.

Les roues primaires et log.

 

Le premier outil de base dans Resolve afin d’appliquer un premier étalonnage sont les 3 roues primaires accompagnées de la balance des blancs, c’est le premier outil que nous allons voir, le tout illustré après dans un atelier pratique en appliquant un étalonnage correctif.

Les Barres primaires.

 

Le même outil de correction primaire mais présenté différemment : Cette fois ci présenté avec des barres non avec une roue. Plus précis pour gérer vos différents niveaux de saturation, et très utile pour affiner.

Les Courbes.

 

Détail de l’utilisation d’un outil primordial, d’une puissance et d’une flexibilité sans égal dans les logiciels d’étalonnage : La Courbe.
Illustration de l’utilisation de cette courbe pour créer un effet « Conjuring », càd un effet style film d’épouvante.

La construction par Nodes.

 

Maintenant que nous avons vu les outils les plus communs pour gérer nos étalonnages, comment cumuler plusieurs réglages, explication ici de la construction nodale, la méthode qu’emploie Resolve pour créer vos différentes chambres.
Ce tutorial est également valide pour comprendre d’autres logiciels utilisant la construction nodale, comme Nuke ou Fusion.

Les Formes.

 

Maintenant que vous savez employer Resolve pour faire vos étalonnages généraux sur l’image, on passe aux étalonnages localisés, càd appliqués sur une partie de l’image. Un des premiers outils à employer pour cela sont les formes, outil détaillé ici.

Le Qualifier.

 

Pour nos étalonnages localisés, l’outil le plus utile et le plus fréquemment utilisé est le qualifier, vous permettant d’isoler une zone à étalonner grâce à sa plage de couleur. Outil détaillé ici.

L’animation de couleur.

 

Imaginons maintenant un instant que dans un même plan, la lumière change. Ce qui peut arriver en cas par exemple de sortie d’un bâtiment, de nuage passant devant le soleil,..etc.
C’est pour cela qu’il faut pouvoir animer une correction colorimétrique, afin de pouvoir répondre à la modification dans le plan.

L’animation de forme.

 

Maintenant que nous avons bien détaillé comment faire une animation de couleur, revenons en à nos étalonnages localisés. La question est : Comment isoler une zone de manière précise ? Réponse : En combinant forme et qualifier, la forme isolant déjà la zone dans laquelle doit chercher le qualifier. La deuxième question est : Si la zone de notre étalonnage localisé est en mouvement, comment rester dessus. 2 façons, la première est l’animation de forme, détaillée ici.

Le tracking.

 

Après une animation de forme, dans le cas d’un suivi de zone à étalonner, pour nous simplifier la vie et utiliser un outil très puissant dans Resolve, on va utiliser le tracking. Qui va permettre de suivre un ou plusieurs points précis dans notre plan. Détail de l’outil.

Le tracking interactif.

 

Pour un suivi plus précis, afin de bien cibler quels points de track utiliser, on emploie l’option interactive du tracking, détaillée ici et utilisée afin de créer un effet « Liste de Schindler », càd isoler une couleur de flamme de bougie pour laisser le reste en N&B. Même principe que pour SinCity, donc.

l’étalonnage de continuité.

 

Dans les outils que je vous ai détaillé jusqu’ici, il a été très souvent question des étalonnages stylistique et correctif, mais pas des étalonnages de continuité, voici donc ici détaillé les différents outils les plus utiles pour assurer votre continuité chromatique entre plusieurs plans.

Courbes croisées et couleur de peau.

 

On poursuit avec ici une touche très délicate de l’étalonnage : la gestion de vos couleurs de peaux, très sensible car les dénaturer dénature tout votre plan très rapidement.
Pour cela, un outil assez formidable détaillé ici : Les courbes croisées.

RGB Mixer.

 

On passe dès à présent dans un outil qui va vous donner un peu de fil à retordre pour sa compréhension mais qui est très instructif sur les principes de la colorimétrie.
Le RGB Mixer, qui permet de gérer l’équilibre de vos couleurs à l’entrée de votre source.

Gallery, Stills & PowerGrades.

 

Une fois que vous avez bien avancé dans vos corrections colorimétriques, il s’agit bien entendu également de pouvoir mémoriser vos étalonnages, récupérer des références dans un ou plusieurs projets : Le rôle de la galerie et des Stills/PowerGrades qu’on y retrouve.

Groups & Versions.

 

Maintenant que vous savez étalonner un clip. Comment faire un même étalonnage sur plusieurs plans à la fois, ou comment faire plusieurs étalonnages différents sur un même plan ?
Réponse ici, en utilisant les Groupes et les Versions.

Masques avancés avec Key Mixer.

 

S’il y a un domaine de l’étalonnage qui est redondant, ce sont les masques, très souvent, la majeure partie de la colorisation de notre plan revient à créer et affiner des qualifiers afin d’isoler des zones pour nos étalonnages localisés.
Suite à certaines de vos réactions, j’entame ici une théorie un peu plus avancés concernant les masques et pour vous aider, le détail de l’outil Key Mixer, vous permettant de cumuler plusieurs qualifiers différents.

Denoiser.

 

Un autre point de l’étalonnage assez pointu concerne un problème récurrent du cadrage : le bruit numérique. Il est donc commun pour un logiciel d’étalonnage de posséder un outil permettant d’agir sur le bruit de l’image, le réduire, toutefois non sans pertes.
Détails ici de l’apparition du bruit numérique et de l’utilisation du Denoiser de DaVinci Resolve.
PS : ATTENTION, Resolve Studio obligatoire pour ce tuto.

Blur & Sharpen.

 

Puisque nous avons vu comment réduire le bruit d’une image, posons nous maintenant la question inverse : Comment en ajouter ?
Paradoxalement, cette question est étroitement liée à l’une des facettes importantes de l’étalonnage : Le flou et la netteté, qui sont en fait des traitements agissants sur ce qu’on appelle les micro-contrastes de l’image.
Détails ici de l’effet de flou/de netteté, ce que sont que les micro-contrastes ainsi que l’outil de DaVinci Resolve permettant d’agir sur ces paramètres.

Sizing & Stabilisation.

 

La dernière fenêtre à détailler dans cette formation est celle du Sizing ou PTZR. Celle qui va permettre d’effectuer vos recadrages, vos letterbox en personnalisant des zones de blanking, une petite application avec l’effacement d’un objet dans une image.
S’ensuit un dernier point sur la possibilité de stabiliser vos images avec le tracker, solution contre vos plans tremblotants.

Deliver.

 

Une fois votre étalonnage terminé, il ne nous reste qu’à l’exporter, détails de la fenêtre Deliver.

Voilà donc qui conclut notre formation aux outils d’étalonnage dans le logiciel de BlackMagic DaVinci Resolve.

J’espère que cette formation vous a plu et vous a été instructive.

Si vous désirez des tutoriels supplémentaires sur des options éventuelles, n’hésitez pas à me contacter.

N’hésitez pas non plus à me suivre sur Facebook, Twitter, et si vous désirez me soutenir et participer au développement de la chaîne et du site, passez par ma page Tipeee.

Merci à tous de m’avoir suivi.

commentaire

google+

linkedin

3 Comments

  1. Hello et merci
    Ne peut on pas tout faire le tracking en Frame
    Merci Bruno

    • Vous pouvez, cependant, attention, si vous êtes en frame, vous ne pourrez pas modifier la forme en conservant tout le tracking, il n’appliquera la modification qu’à l’image ou vous êtes positionné.
      Si vous êtes en clip, là, une modification de forme s’appliquera à tout le tracking. Faire attention donc en frame.

Leave a Reply